skip to Main Content
imoteplesage@gmail.com

10 bonnes raisons pour ne plus prendre de médicaments

10 bonnes raisons

pour ne plus prendre de médicaments

1 – Le prix

Les pois….. , pardon les médicaments, vendus sur ordonnance sont en quasi-totalité remboursés par la sécurité sociale en déficit continu depuis 25 ans.

Sécurité sociale : déficit de 4,4 Mds d’euros en 2017

Le régime général, composante avec le Fonds de solidarité vieillesse (FSV) de la sécurité sociale, serait quant à lui « proche de l’équilibre », à -0,8 milliard. Trois de ses branches – vieillesse, famille, accidents du travail – se retrouveraient en excédant, une première depuis 10 ans pour la famille. En revanche, le déficit de sa branche maladie persisterait lui, à -3,6 milliards d’euros.

Sources FIGARO

A qui profite ce déficit, pas les salariés ni même les malades qui payent indirectement la note,

Alors à qui ?

L’industrie pharmaceutique.

 

 

2- Le dogme de l’allopathie

Les médecins généralistes ont été formatés à la seule médecine allopathique de Big Pharma, vous proposant une seule thérapie qui n’est pas forcément adaptée à votre cas, en effet l’allopathie est une médecine d’urgence, qui peut sauver des vies mais doit être prescrite sur du très court terme, en aucun cas conseillée pour des maux chroniques.

3- Les effets secondaires

On ne sait jamais, même en respectant la posologie du médecin formaté au tout chimique, s’ils vont causer des effets secondaires, mais dans la plupart des cas, oui.

Si vous protestez, on vous rétorquera :  » Oui, mais il faut voir le bénéfice/risque » 

Quel bénéfice ? vous chassez un mal pour un autre.

4-Le risque de développer d’autres maladies

Les médicaments type chimique, engendrent d’autres maladies dites » iatrogéniques » qui, si vous persistez à faire confiance à votre généraliste, requièrent des examens et d’autres prescriptions de médicaments ; cela finira par détruire votre santé, votre vie et par répercussion, la vie de celle(s) et ceux qui vous entourent.

 

 

5- Le risque d’accident accru 

Avez-vous déjà remarqué sur certaines boîtes (surtout les psychotropes), la présence d’un logo triangulaire (avec auto)signifiant le danger potentiel de conduire après la prise de tels produits.

 

 

Vous mettez votre vie en danger, ainsi que celle des autres usagers de la route.

6- Performances moindres

Sous médicaments (sauf exceptions), vos performances physiques et intellectuelles sont amoindries.

7- La dépendance

Si vous n’avez qu’une seule médecine, cela vous rend dépendant et du médecin et des pois……, des médicaments, vous vous déchargez de toute responsabilité avec les risques que cela représente alors que vous vous connaissez bien mieux que le médecin qui ne prend jamais le temps de vous connaître à fond et certaines questions cruciales : votre groupe sanguin (indispensable pour connaître votre compatibilité avec les types d’aliments), votre travail (sédentaire ?)et dans quel milieu, où vous habitez pour déceler les éventuelles perturbations telluriques (courant d’eau souterrain, faille, point étoile du réseau Hartmann……) à l’origine de certaines maladies ou inconforts, votre passé médical car certains praticiens ne la posent même pas.

8- Cette maxime d’HIPPOCRATE

HIPPOCRATE, le père de la médecine moderne, a déclaré : 

«  Que ton aliment soit ton remède »

 

Bien que ne disposant pas des outils scientifiques modernes, HIPPOCRATE avait pressenti le rôle crucial des aliments qui peuvent ou rendre malade ou rendre la santé en fonction du groupe sanguin.

(voir l’article sur la corrélation entre groupe sanguin et type d’alimentation)

9-Le processus de fabrication des médicaments

Les médicaments chimiques, raffinés, sont pour la plupart nocifs pour le vivant.

Leur efficacité prête à caution tant les résultats des essais cliniques sont biaisés, toujours en faveur de Big-pharma avec la complicité des autorités de santé (ANSM)

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/big-pharma-et-conflits-d-interets-130116

L’argument du « Bénéfice-Risque » est un leurre car ils finissent toujours par détraquer votre santé alors qu’il existe des thérapies alternatives offrant un large choix de produits naturels sans ou quasi sans effets secondaires.

10- « On n’est jamais mieux servi que par soit même »

D’où un minimum de curiosité nécessaire pour se soigner en dehors de la médecine conventionnelle et Big Pharma.

Sur mes 2 sites : »

http://www.alimentvsmedicament.fr/

https://guerir-sans-medicaments.fr

Vous trouverez des thérapies simples et qui vont à l’essentiel pour prévenir ou guérir la plupart des maux/maladies dites de civilisation.

Mon but n’est pas de me substituer au patient mais de guider pour que chacun(e) puisse se prendre en main en dehors de la tutelle mortifère de Big Pharma.

IMOTEP

Cet article comporte 1 commentaire
  1. merci d’avoir découvert votre site ,j’aimerais recevoir des new letter de guérir sans médicament ,merci à l’avance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top