skip to Main Content
imoteplesage@gmail.com

Fours micro-ondes : sont-ils sans danger ?

Faut-il bannir le four micro-ondes de votre cuisine ?

L’origine des ondes très haute fréquence (micro-ondes) pour un usage domestique, en l’occurence le réchauffage, voir la cuisson des aliments, est attribuée , non pas à un chef cuisinier, ou une firme spécialisée en appareil électro-ménager, mais à un ingénieur radariste anglais qui remarqua fortuitement, à l’occasion de tests sur des appareils radars (Radio detection and ranging/détection et télémétrie des objets volants), que l’émission d’ondes dans une certaine bande de fréquences (autour de 3 gigahertz) , provoquait l’échauffement des matières organiques placées à proximité (l’anecdote fais allusion à un sandwich).

Dès lors, il eut l’idée géniale (pas tant que ça, nous allons voir pourquoi), de détourner l’usage de ces micro-ondes à des fins domestiques, le chauffage très rapide des aliments allait révolutionner la vie de millions de citoyens et mères au foyer (nous sommes à la fin de la 2nde guerre mondiale) et leur faire gagner un temps appréciable.

Les premiers appareils étaient d’ailleurs vendus sous le nom de « cuisinière-radar », appellation qui fut bien vite abandonnée…………

Gamme de fréquences des micro-ondes

Mais comme toute invention, détournée de son usage originel, pour qui veut bien mener les expériences, celle-ci a des conséquences inattendues et désastreuses pour le vivant; l’aspartame n’était pas censé être un édulcorant de synthèse lorsque sa formule fut découverte (médicament anti-ulcère) , c’est en réalité un neurotoxique dangereux encore prescrit aux diabétiques par certains généralistes mal informés…………

Contrairement aux modes de cuisson traditionnels (vapeur, bain marie, four traditionnel),la chaleur est provoquée non par résistance électrique mais par la friction très rapide des molécules d’eau, 2,45 Ghtz = 2,45 x 1 000 000 000 oscillations /seconde),

avec un tel traitement, la structure moléculaire de l’eau des aliments est complètement modifiée, comme l’ont montré des observations au microscope électronique

L’on remarque une certaine similarité d’aspect des molécules d’eau soumises aux ondes THF du four micro-ondes, et celles du téléphone portable.

Source : http://www.unetoutezen.com/la-memoire-de-leau/

Outre la perte de nutriments essentiels (vitamines, flavonoides…..) ,les molécules de ces aliments irradiés (le terme n’est pas exagéré) ont perdu toute vitalité et sont donc potentiellement cancérigènes.

Une expérience très instructive a été réalisée sur de jeunes plants en pot.

Les 2 plants ont la même taille, l’un est arrosé avec de l’eau bouillie au micro-ondes, l’autre recoit de l’eau bouillie sur plaque, au bout de 7 jours, le premier avait complètement dépéri, tandis que l’autre avait conservé le même aspect.

Cette manière empirique de tester la qualité de l’eau (il s’agit ici de qualité vibratoire, non de la présence d’agents pathogènes (bactéries, virus,etc…..ont été détruits par la chaleur dans les 2 cas) est toutefois suffisamment probante quant aux effets délètères des fours à micro-onde et peut-être mise en relation avec un taux de cancers bien plus élevé dans les pays développés depuis la fin de la dernière guerre.

A chacun(e) de juger…….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top